top of page

Histoire d'une passion

Depuis mon enfance, je traîne mes guêtres dans les vignes de mon grand-père puis de mon oncle, Bernard Boulin, lui-même vigneron et qui marquera les Grandes Heures du vignoble auvergnat.

Comme Obélix avec la potion magique,  je suis est tombé dans le raisin très tôt. Il faut dire que mon nom m'y prédestinait. Et c’est à l’âge de 15 ans que je pars à l’internat au lycée viticole de Beaune pour apprendre à travailler la vigne et le vin.

Mon BTS viticulture–œnologie en poche, je décide d’enrichir son savoir et mon expérience dans le Beaujolais et en Côtes de Provence.

C'est en 2001 que je reviens aux sources et travaille avec mon oncle et mon cousin sur les terres d'Auvergne et plus particulièrement les côteaux de Madargue.

Au bout de 20 ans de travail en Auvergne pour le compte des autres, notamment à Châteaugay, cette envie de faire mon vin trainait toujours dans un coin de ma tête.

Le hasard, le destin ont fait qu’en 2019 j'ai pu mettre en mon nom mon expérience au service de ce terroir qui m'est si cher.

bottom of page